• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le départ de Monica

Le départ de Monica - Olivier Dumas

Depuis trois ans déjà Monica, a décidé de quitter Montréal pour vivre à la campagne. Elle se sentait oppressée par la grande ville, stressée par ses horaires. Il lui était devenu indispensable de changer d’air. Aujourd’hui, elle vit dans une grande maison qu’elle a aménagée avec soin. Son jardin est fleuri du printemps à l’automne, elle aime y passer du temps, inviter des amis et profiter d’un déjeuner interminable sur la terrasse, ou prendre son thé, seule, au soleil, ou sous l’abri soleil mural, et regarder l’horizon.

Sa vie n’a pas toujours été si tranquille et paisible que ce qu’elle est aujourd’hui. Il y a peu de temps encore, elle était la femme d’un journaliste sportif très connu, et passait son temps dans les avions pour le rejoindre en fonction des épreuves sportives qu’il devait commenter. Elle s’est occupée de leur fille Judith, de sa naissance jusqu’à ce qu’elle prenne son envol. Il y a des périodes au cours desquelles Monica et François ne se voyaient pas beaucoup, l’emploi du temps de Judith ne permettait pas des départs qui auraient saccadé son rythme scolaire. Puis lorsque les études supérieures sont arrivées, Monica avait plus de disponibilités. Est alors venu le temps d’accorder de nouveau plus d’espace à sa vie de couple. Mais pour cela, il a fallu qu’elle s’adapte au rythme infernal de son mari. Elle prenait un avion pour le rejoindre le temps d’un week-end, ou de quelques jours entre deux reportages à réaliser. Monica vivait plus de stress qu’elle ne pouvait en supporter, sans compter les décalages horaires imposés par la distance des voyages. Les sauts d’humeur de François, qui recherchait tellement la perfection dans son travail qu’il n’était jamais satisfait de lui-même.

Elle avait le sentiment d’avoir consacré sa vie à sa fille, puis lorsque celle-ci avait pris son envol, de l’avoir consacré à son mari. Elle avait besoin de penser à elle. D’être plus en accord avec la femme qu’elle était devenue. Elle n’avait plus les mêmes envies, ni les mêmes besoins qu’à vingt ans, qu’à trente ans, ou même quarante. Elle sentait l’urgence avant que son corps lui-même, ne tire la sonnette d’alarme.

Elle décida alors de tout quitter. Son mari, leur appartement de Montréal, le rythme effréné imposé par les avions, la foule, l’éternel insatisfaction de François, toute sa vie. Parce qu’elle ne s’y sentait plus à sa place, et elle avait besoin de se retrouver elle-même.

Elle acheta ainsi cette maison de campagne sur un coup de cœur, comme elle en avait souvent, et depuis se découvre une passion pour le jardin.

À propos de l’auteur :

author

Je suis, ce qu'on pourrait appeler, un mélomane. Je n'imagine pas mes journées sans musique. Et en musique, j'aime de tout. De l'opéra au concert rock, en passant par Joe Dassin, Edith Piaf, Elton John ou encore Scorpions. La musique m'inspire, et c'est d'ailleurs en écoutant ''Sonate pour piano no. 14 de Beethoven'', que m'est venu l'idée de créer ce blog. Mes sujets seront la plupart du temps, basés sur la musique du moment. J'espère que vous aurez du plaisir à me lire !